top of page
4cfff6fd-3b65-4132-a02a-eb221d68e466.webp

Hello

Ravi de vous rencontrer, je m'appelle Ihor Vitenko ! Ukrainien vivant en Belgique depuis plus de 20 ans. Ma mission est dédiée à l'Ukraine et à tous ceux qui ont été blessés par les crimes de la Russie.

 

En plus de ma mission, je suis un spécialiste du traitement des plaies officiellement reconnu en Belgique, exerçant à l'hôpital Jan Palfijn de Gand et dans mon propre cabinet privé à Heusden. 

L'histoire de Ihor Vitenko

Il aidait déjà les victimes de l'Euromaiden. Il s'est ensuite rendu sur place pendant un mois pour travailler à l'hôpital militaire de Kyiv, où il a sauvé de nombreuses victimes.

 

Lorsque la guerre a commencé le 24 février 2022, il a décidé qu'il devait repartir, et dès le début de la guerre, il s'est immédiatement rendu à Vinnytsia, une ville située à 200 kilomètres de Kyiv. C'est ainsi qu'est née l'organisation Mission Ihor Vitenko.

 

À l'hôpital de Vinnytsia, il a opéré dans les conditions les plus déplorables, parfois sans anesthésie, plusieurs centaines de soldats blessés, réduisant drastiquement le taux d'amputations grâce à des techniques de traitement des plaies par thérapie négative, inconnues en Ukraine.

 

Il a également formé de nombreux médecins et infirmières à ces nouvelles techniques, afin qu'ils puissent à leur tour contribuer à la diffusion de ces techniques dans toute l'Ukraine. 

De retour en Belgique, il a mis sur pied un programme de formation avec l'hôpital Jan Palfijn de Gand. Toutes les deux semaines, deux à quatre infirmières ukrainiennes venaient en Belgique pour se former au traitement des plaies et contribuer à la diffusion de ces techniques. 

 

La mission d'Ihor Vitenko se poursuit alors que la guerre continue. Sa mission ne s'achèvera pas avec la fin de la guerre, car il y aura encore beaucoup d'autres choses à faire. Sa plus grande mission est d'élever le secteur médical ukrainien à un niveau européen minimum.

 

Merci pour votre soutien au MIV et à Ihor Vitenko !

bottom of page